Forum entièrement consacré au Château de Forcalqueiret et ses environs.Le but du forum est de partager, d'échanger, d'informer sur le Castellas, forteresse médiévale la plus imposante du Var, mais tellement méconnue.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un bref historique du château...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rocas d'Oc
Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/08/2013

MessageSujet: Un bref historique du château...   Ven 23 Aoû - 11:46

Voici un bref historique du château qui ne demande qu'à être complété et corrigé.

Situation géographique :

Situé dans le Var, le château de Forcalqueiret est bâti sur un promontoire escarpé du massif des thèmes.
Édifié sur un affleurement calcaire d'une altitude de 435 m , il domine la plaine de Garéoult.
C'est l'édifice militaire médiéval le plus important du Var. Le sommet du piton est entièrement entouré d'un mur d'enceintes qui renferme le château et le village.
Nous situons sa construction autour du XIème siècle mais fortement remanier au court du XVème.
Les premières implantations humaines appartiennent à l'age de fer, sur le site du Castellas lui même. Les indices de la période gallo-romaine sont éparpillés sur l'ensemble de la commune de Forcalqueiret.
De nombreuses campagnes de restauration et de fouille ont eu lieu ces dernières décennies pour sauver ce patrimoine, livre à ciel ouvert et témoin de la richesse historique de la Provence.
Mais qui étaient les seigneurs de cette admirable fortification et surtout quels secrets sommeillent dans ces pierres ancestrales ?

De la famille d' Agoult à Hubert de Vins, une histoire tourmentée :

C'est a la fin du Xème siècle que le premier comte de Provence « Guillaume le libérateur », concéda en fiefs d'importants domaines à des seigneurs de la région pour les récompenser de la lutte victorieuse contre les Sarrasins.
Il semblerait donc que les premiers seigneurs du Castellas soient issues de cette puissante ligné de basse Provence.
Vers l'an 1000 un certain « Ricaud de Forcalqueiret » aurait été un seigneur important de la région.
Le castrum de Forcalqueiret apparaît dans les textes en 1025 (cartulaire de Saint Victor de Marseille) sous le règne de Robert II le Pieux (996-1031) lorsqu’un vassal des vicomtes de Marseille fait don de terres situées dans son « territoire ». La seigneurie de Forcalqueiret fait partie intégrante d'un groupe de village comprenant Rocbaron et Saint Anastasie.

En 1217, Geoffroy de Reforciat, seigneur de Marseille et troubadour, devient acquéreur du château de Forcalqueiret et des terres du domaine.
Le 3 janvier 1227  Guillaume de Rochabaron  vend à perpétuité et de façon irrévocable à Geoffroy Reforciat le castrum de Rochabaron. Geoffroy constituera ainsi la baronnie de Forcalqueiret.

Vers 1250, le fief de Forcalqueiret, par le mariage de Béatrix, fille de Goeffroy de Reforciat avec Isnard d'Agoult entre dans cette famille. Dès le XI ème siècle, la famille d'Agoult est l'une des plus importantes familles seigneuriales de Provence.
La baronnie restera pendant 300 ans fief des d'Agoult.

En 1348, la peste arrive en Provence.

Vers 1350, la salle d’apparat sud est bâtie et les logis remaniés. Les Agoult-Sault font édifier la grande salle sud qui semble être mentionnée dans des textes en 1364 et 1365.
En 1416, de grands travaux sont réalisés, Fouque d’Agoult passe commande de grands travaux sur le logis nord-ouest. A la fin du siècle,un inventaire décrit le château en partie endommagé et en partie désaffecté en 1492.

En 1481, la Provence devient française.

Par deux fois le château du Castellas repoussera les attaques de l'armée espagnoles de Charles Quint ( en 1536, puis 1537).
L'usage de l'occitan (Tous les dialectes issus de la langue d'Oc, le provençal en fait parti) sera interdit en 1539.

A partir de 1570, la guerre de religion opposant catholique et protestant déstabilisera la région et provoquera de nombreux troubles dans toute la Provence.
En 1584, la place est mise de nouveau en défense.
C'est a cette époque que le redoutable Hubert de Vins (chef du parti des catholiques de Provence) devient le nouveau seigneur de la baronnie de Forcalqueiret. Etant marié à Marguerite d'Agoult , son frère François, pour protéger celle-ci contre les vendettas des huguenots, donnera ses terres à Hubert de Vins qui fera du Castellas une base militaire puissante pour guerroiller contre ses ennemis de Brignoles.
Il aménage le château pour y loger ses troupes (une « gallerye de la façon de celle de la grande salle » est mentionné dans un acte du 25 avril 1584) et soutenir « la guérilla » contre les protestants.
En 1621, le marquis de Vins abandonne le château.

Après un passage entre les mains de Louis Palamède Forbin, la baronnie est achetée par Louis
Sauveur de Villeneuve en 1742. Elle passe par alliance à la famille des Pontèves en 1781. Le dernier
des Pontèves vend les propriétés et le château à M. Dhorsner, riche négociant, dans les premières
années du XXème siècle. Des propriétaires lui succèdent utilisant le bâtiment comme carrière de pierre.
En 1978, M. Borg cède la colline du castellas à la commune pour le franc symbolique.
L'inscription du monument à l'Inventaire suit de près. Il faudra quand même une décennie pour que
cette acquisition débouche sur une véritable action de sauvegarde, par l'ASER (Association de
Sauvegarde, d'Etude et de Recherche pour le patrimoine naturel et culturel du Centre-Var) en 1987 et
ce pendant 10 ans. Depuis, il semble, que les fouilles et les recherches soient abandonnées.

Toponymie provençale de « Castellas » :

Un castel est un château. Son diminutif est castelet. Son augmentatif castelar désigne un château-fort. De nombreuses communes portent ce nom : Le Castellet, Castélar, Castellet-lès-Luberon, Castellane, La Castelette, etc
Un castellas est un château en ruines (les ruines du castellas constitue donc un pléonasme). Il existe aussi le terme castelaras qui désigne un château-fort en ruines plus important que le simple castellas. En Haute-Provence, on trouve Les Chastellas.
Le nom du lieu-dit « Castellas » est donc assez récent au vu de sa Toponymie.

Sources bibliographiques  :

J-P Poly  , la Provence et la société féodale (1976).
Les bulletins de la société des amis du vieux Toulon numéros 31 et 105.
Edmond Ortigues, Camps la Source, pays des chapeliers (serre éditeur, les régionales).
ASER du Centre-Var, site internet : http://asercentrevar.free.fr
De Rochabarone à Rocbaron, lou païs dei « manjo acuerni » (édité par la mairie de Rocbaron).
Revenir en haut Aller en bas
http://lecastellas.forumactif.org
 
Un bref historique du château...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Château de Kergournadeac'h
» Un gâteau de saison, aux couleurs de saison
» recherche description originale d'un château
» Letavia - reconstitution historique des Bretons fin Ve
» HELP ... court Roman du XIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Castellas De Forcalqueiret :: Histoire-
Sauter vers: