Forum entièrement consacré au Château de Forcalqueiret et ses environs.Le but du forum est de partager, d'échanger, d'informer sur le Castellas, forteresse médiévale la plus imposante du Var, mais tellement méconnue.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Architecture du Castellas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rocas d'Oc
Admin
avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/08/2013

MessageSujet: Architecture du Castellas    Mar 27 Aoû - 11:49

Architecture du Castellas :

Le château de Forcalqueiret est conçu comme une unité résidentielle et non comme un
ouvrage militaire, il semble trouver son inspiration dans les châteaux d’Orient comme Chlemoutsi en Grèce par exemple.  

Il ne comporte pas de donjon et les seuls dispositifs de défense sont sa position naturelle et le fossé qui l'entoure. Pendant trois siècles et demi, sous les Reforciat et les d'Agoult, les corps de logis et de pièces de service se sont ajoutés les uns aux autres, couronnés en partie par un chemin de ronde. Seul, Hubert de Vins, à la fin du XVIe  siècle s'est occupé de faire fortifier le château de tous côtés en faisant construire des galeries supplémentaires et en gardant des troupes en casernement.

Le château se présente comme un quadrilatère irrégulier (de 35 à 40 m de côté).
C'est "un château court"caractéristique du début du XIIIe  siècle. Autour de cette cour centrale de 360 m² s'articulent les différentes salles formant un espace clos.

Plan réalisé par l'ASER du Centre Var

Le bâtiment Est est visiblement le plus ancien (XIIIe siècle). Ce corps de logis consistait à l’origine en un long vaisseau de 25 m de long sur 6 m de large. Aujourd’hui, il est divisé en trois pièces dont la centrale a été transformée en citerne, au milieu du XIVe siècle. La pièce la plus au sud permet grâce à un escalier coudé, rajouté à la même époque que la citerne, de descendre au cellier de la grande salle d’apparat. Celle du nord était peut être à l’origine une tour.
Le logis Nord se développe en retour d’équerre. De facture assez proche du précédent, il ne mesure que 15 m sur 5 m car il est prolongé à l’ouest par un troisième logis qui a fait l’objet des travaux de 1416. Il n’en reste que le rez-de-chaussée (saloir en 1416 et fournil en 1492) et la façade nord (trois étages sur chemin de ronde), percée de multiples ouvertures (poterne, baies à croisée…). Elle s’élève, côté cour, à 16 m de hauteur et 20 m côté fossé. Pour sa stabilité, sa base a été fortement talutée (5,40 m d’épaisseur).
A l’angle nord-ouest du « carré » se trouve l’entrée du château (porte piétonne avec herse). Celle-ci était percée dans une petite tour rectangulaire en appareil à bossage, détruite au trois quart aujourd’hui.
Le logis Ouest, qui devait faire office de cuisine au XIVe siècle est détruit quasi entièrement. Le logis Sud aux dimensions imposantes : -25,50 m x 8 m, hauteur sous voûte 9 m- devait être la grande salle d’apparat (mentionnée en 1364 et 1365). Il n’en subsiste plus que les côtés nord et ouest. La salle inférieure (à fonction de cellier) est totalement comblée par des gravats et des éboulis. Sur le côté oriental du logis prenait place l’église paroissiale Saint Jean Baptiste, à nef et collatéral, dont la lecture aujourd’hui est très compliquée.
Des restes d'habitations et une citerne, laissant indiquer l'emplacement du village médiéval, sont visibles en contre bas du château-cour. L'ensemble s'articule autour d'une rue principale partant de la porte d'entrée sud et remontant vers l'ensemble des logis. Le tout étant ceinturé par les murs d'enceinte.
Il est aussi évidement que la végétation devait être moins dense (utilisation des arbres pour mobilier, constructions, charpentes et bois de chauffage), et cela à des fins défensives . En effet, la première stratégie en défense était de voir l'ennemi arriver de loin et ne lui laisser aucun moyen de se camoufler dans la végétation.

Les campagnes de fouilles de 1987 à 1990 ont libéré la cour et ses salles périphériques nord et est d'une masse impressionnante de déblais et vestiges.
L'observation stratigraphique et l'étude de l'abondant mobilier contribueront à cerner la dernière période d'occupation du site : le milieu et la fin du XVIIe  siècle.

Source :www.richesheures.net




Revenir en haut Aller en bas
http://lecastellas.forumactif.org
 
Architecture du Castellas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Architecture des synagogues
» CHINE ethnique:Randonnées, festivals nature, architecture...
» Architecture
» et si nous parlions "architecture,"
» [Architecture - Art] Renversant ! Une nouvelle pyramide aztèque à l'envers...

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Le Castellas De Forcalqueiret :: Histoire-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: